Location d’un appartement à Gignac : l’importance de l’état des lieux

Partager sur :

Aujourd’hui encore, bon nombre de propriétaires-bailleurs et de locataires négligent l’importance de l’état des lieux. Cette étape est pourtant cruciale puisqu’elle permet d’éviter toutes sortes de litiges entre les deux interlocuteurs. En quoi consiste-t-elle exactement et pourquoi est-il indispensable de la réaliser ? 

En quoi consiste un état des lieux ?

La démarche consiste à observer le bien mis en jeu dans la location et à relever ses éventuelles dégradations à un moment donné. Chaque recoin de chaque pièce doit passer par cette évaluation. Il en est de même des équipements et des annexes qui composent le lot. En général, l’état des lieux doit donc porter sur tous les éléments qui seront à usage personnel du locataire.

Comment s’effectue-t-il ?

Lors de la location d’un appartement à Gignac, l’état des lieux doit comporter deux volets :

  • un état des lieux entrant à réaliser au moment de signer le bail et avant que le bailleur remette les clés du bien à son nouvel occupant ;
  • un état des lieux sortant à entreprendre à la fin du bail, avant que le locataire sortant ne rende les clés du logement au bailleur.

Des constats devront être produits à la fin de chaque observation. Pour un côté pratique, il est conseillé de les établir sur un même modèle de compte-rendu. Il sera alors plus facile de les confronter l’un à l’autre à la fin du bail.

Que se passe-t-il après la comparaison des deux constats ?

Si la comparaison a mené à des différences entre les deux états des lieux, cela voudra dire que le bien a subi des dommages durant la location. Le locataire sortant sera alors responsabilisé et devra assumer les frais de remise en état. Dans les faits, le coût des réparations sera imputé sur son dépôt de garantie.

Mais dans le cas où les deux constats seraient identiques, le dépôt de garantie devra être rendu dans sa totalité au locataire.